La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

CONTEXTE ET JUSTIFICATION

A Bouaké en république de Côte d’Ivoire, après la crise nombreux sont les enfants, les jeunes (filles/garçons) et les femmes du milieu rural qui sont confrontés dans la vie quotidienne à des difficultés économique et de développement. Les populations rurales sont dans une misère alors que les fruits de leurs travaux sont prisés partout dans le pays et dans le monde. Cette situation des populations rurales a été empirée par la crise politico-militaire depuis le 19 septembre 2002. Les réalités sont affligeantes aujourd’hui dans la région de GBEKE en générale et en particulier dans la commune de Djebonoua : insécurité grandissante, dégradation très poussés des habitations, des infrastructures routières, scolaires, sanitaires, l’exode massif des jeunes, l’accroissement du taux d’analphabètes, l’accroissement du taux du VIH-SIDA et les autres pandémies, la dégradation de l’environnement, etc...

Vu que la vie socio-économique des communautés surtout dans les pays en voie de développement se dégrade de plus en plus.

 Entendu que les populations rurales rencontrent beaucoup de difficultés pour leur autopromotion en diverses activités de développement.

 Vu que les populations ont d’énormes problèmes pour leur prise en charge médicale, surtout au niveau des soins de santé primaire.

 Vu que la propagation des IST/VIH/SIDA dans chaque contré du monde réduit considérablement les efforts de développement engagées par nos communautés.

Considérant la loi n° 60-315 du 21 septembre 1960 régissant l’existence de la création des association et organisation en côte d’ivoire, des personnes réunies en assemblée constitutive décident de la création d’une ONG qui pour vocation d’une part d’apporter son soutien technique, matériel et financier en matière de santé, d’éducation et d’agriculture et d’autre part de faciliter l’autopromotion des populations en situation difficiles.

le but de L’ONG AIDSCOM est de réduire la misère de la population par l’amélioration des conditions de vie à travers des stratégies adaptées et des actions de soutien dans diverses activités des communautaires bénéficiaires dans les régions du Gbêkê et du Hambol au centre de la Côte d'ivoire.